EHPAD, maison de retraite médicalisée ou maintien à domicile ?

Seniors en perte d’autonomie : Il existe des aides !

Beaucoup de seniors en perte d’autonomie sont dans la nécessite d’intégrer des Établissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) ou de faire appel à des services de proximité ce qui impose un certains nombre de contraintes humaines, logistiques et financières. Mais chaque jour naissent des solutions pour palier à différents obstacles.

Calculer le dégrès d’autonomie et le besoin d’aides financières (AGGIR, APA, AVQ..)

gir-aggir

Le degré de perte d’autonomie d’une personne âgée est mesurable sur la grille d’AGGIR (Six niveaux de dépendance déterminés) ; elle permet de mettre en place des solutions adaptées pour pallier aux risques d’accidents domestiques, dans le cas d’un maintien à domicile.

Le coût de ces mesures n’est pas négligeable, mais il existe de nombreuses aides financières et sociales, comme l’ APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) à domicile (vous pouvez réaliser un test de vos droits à partir du lien ci-après fourni par  »Humanis »:https://essentielautonomie.humanis.com/comprendre-perte-autonomie/evaluer/evaluer-perte-autonomie-aggir), le crédit d’impôt pour l’utilisation d’un service d’aide à domicile et l’aide sociale en fonction des revenus de la personne.

Il éxiste aussi la grille AVQ : Actes de la Vie Quotidienne. La grille AVQ est généralement utilisée en complément de la grille AGGIR dans la mesure du degré de perte d’autonomie et de dépendance d’une personne. Elle répertorie 6 actes de la vie quotidienne : la toilette, l’habillage, l’alimentation, la continence, le déplacement et les transferts.

La famille constitue la clé du maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie

Pflegerin spielt Karten mit Seniorin

« Les proches doivent être en mesure d’aider leur parent dépendant et de venir lui rendre des visites régulières pour prévenir la solitude. Il faut parfois également trouver d’autres solutions pour rassurer l’aîné en situation de dépendance, par exemple s’abonner à un service de téléassistance, permettant une intervention rapide en cas d’urgence »

L’aménagement du logement est l’une des conditions sinequanon du maintien à domicile des personnes âgées dépendantes

L’adaptation de la maison aux besoins de la personne dépendante doit permettre d’assurer sa sécurité dans son environnement immédiat :

– Remplacement d’une baignoire par une douche,
– Elargissement des portes pour laisser passer un fauteuil roulant,
– Pose de barres de sécurité…

maitienadomicile_infographie-s

Exemple : L’Aide à l’aménagement du logement (AAL 59) a été lancée à l’automne 2013 par le Conseil départemental.

Ci-dessous une autre infographie pour mieux cerner les enjeux de la perte d’autonomie
présentée par la  »Générale des services » : CLIQUEZ ICI

Bonne visite.

Sources :

  • Humanis
  • AAL 59

Les commentaires sont fermés.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :